Présentation rapide du pays


Ce territoire a subi durant les différentes ères géologiques des plissements successifs se chevauchant pour être ensuite entaillés par l’érosion des grands fleuves sectionnant ses massifs ou par celle du climat sculptant les pains de sucre que vous verrez en Baie d’Halong ou dans bien d’autres régions..

Mais le phénomène le plus important pour son économie et sa culture est vraisemblablement l’accumulation des terres d’érosion dans deux vastes deltas. Celui du Fleuve Rouge peut être considéré comme le berceau de la culture viet.

Deltas, plaines, montagnes et hauts plateaux hébergent des populations aux origines, aux langues, aux traditions et aux coutumes très diverses, leur offrant des cadres souvent grandioses, toujours étonnants. Découvrir vous montrera plusieurs Vietnams.

C’est un pays de terre et d’eau, d’une terre qui ruisselle à la saison des pluies, que l’on inonde pour la cultiver. De fleuves et de leurs deltas aux noms mythiques aux dimensions évoquant l’immensité, de torrents montagnards aux rapides indomptables. D’une eau poissonneuse et fertilisante. Au point que patrie, nation, terre nourricière se dit aussi « terre et eau »

Un pays de contrastes entre l’exubérance d’une nature tropicale et l’ordonnancement d’une campagne façonnée par des générations de paysans. Dans les plaines et deltas la nature originelle a fait place à un paysage quadrillé par les diguettes.

Les espaces de nature sont encore nombreux, avec leurs populations étonnantes à notre époque, dans des paysages de rizières en terrasses ou dans la jungle. Les deux tiers du Vietnam sont des montagnes et des hauts plateaux, où une cinquantaine d’ethnies, tant aux origines Tibeto-birmane, Thai, Mon-Khmère ou Malayo-polynésienne offrent les images des siècles passés à travers leurs coutumes et leur vie quotidienne.
Cette diversité des populations est un élément primordial du patrimoine culturel Vietnamien.

République socialiste du Vietnam
Superficie : 331 114 km

Population : 92,7 millions d’habitants
Capitale : Hanoi
Langues : vietnamien, chinois, dialectes des ethnies montagnardes
Régime politique : parti unique (Parti Communiste Vietnamien, PCV)
Président : Trần Đại Quang
Premier ministre : Nguyễn Xuân Phúc
Monnaie : le dong (VND)
Arts

Nombreuses sont les expressions artistiques héritées de la Chine, peinture, dessin, sculpture, calligraphie, céramique.

La musique kinh, elle, a subi aussi l’influence cham, dans ses mélodies et par les instruments. Chaque ethnie a ses instruments et ses harmonies originales.

Il y a plusieurs formes de théâtre, celui-ci est souvent chanté comme le « cai luong » du Sud, ou le « Hat Boi » du Nord.

L’une des grandes originalités est aussi le théâtre de marionnettes sur l’eau.

Les danses sont très variées, elles symbolisent souvent les principaux événements agricoles dans toutes les ethnies.

La sculpture cham, dont vous pourrez voir des exemples au Musée Parmentier de Da Nang ou das les ruines de My Son.

Religions et philosophies

Dans toute maison vietnamienne vous pourrez voir un autel supportant la photo d’un ancien entourée de bâtonnets d’encens et d’aliments offerts. C’est l’ancêtre de la famille auquel le fils aîné se doit d’assurer le culte.
Cette coutume du culte des ancêtres est le trait dominant de la religiosité des Vietnamiens. Mais ils ont étendu cette pratique aux héros et aux personnages protecteurs ou providentiels à titre collectif dans les « Dinh » et les « Den » communaux ou encore les lettres et le savoir dans les « Van Mieu » ou temples de la Littérature. Ils honorent Bouddha ou Quan An dans les Pagodes du rite Mahayana (seuls les Khmères Krom du Delta du Mékong pratique le Bouddhisme Theravada). Les communautés d’origine chinoise pratiquent le Taoisme.

La société est toujours gérée selon un schéma confucéen hérité des dix siècles d’occupation chinoise.

La caractéristique essentielle est la pratique plus ou moins distincte de ces trois religions-philosophies (on retrouve souvent des personnages du Taoisme dans les pagodes bouddhistes).

L’extrême de cette religiosité est atteint dans le culte Cao Dai, sorte de religion kalëidoscopique rassemblant à peu près tous les personnages mythologiques des grandes religions et philosophies de l’Orient et de l’Occident, dans un décor multicolore à la Disney.

Le Vietnam est aussi le deuxième pays catholique d’Asie après les Philippines.

Peuples et ethnies
Kinhs (84%), Chinois (2%), Khmers, Cham, Edé, Roglai, Hré, Dedang, Bahnars, Mnongs, Giarais, Mas, Stieng, Romams, Gie Trings, Katus, Kohos, Bru Van Kieus, Muongs, Tays, Thais, Nungs, Zays, Lu’, Laos, SanChis, Hmongs, Yaos, Tsa Komès, Hoas, Has, Khmères kroms, en tout 54 ethnies appartenant à plusieurs groupes ethno linguistiques :

– Viet-Muong

– Thai-Khadar

– Malayo-polynésien

– Mon-Khmère

– Hmong-Yao

– Sino-tibétain

Le pays s’est donné plusieurs noms selon les périodes

– Au Lac Période des Rois Hung
– Giao Chi Cattigara dans la géographie de Ptolémée

– Dai Nam Sud Eminent

– Dai Viet Séparé (de la Chine ) Eminent

– Nam Viet Séparé méridional

– An Nam Nom donné par les Chinois signifiant Sud pacifié

Religions et philosophies
Tropical et subtropical. Le pays est exposé aux moussons chaque années entre la fin Juin et le début du mois de Novembre. L’humidité est de 84% en moyenne avec environ 223 centimètres de pluie chaque année.

Ressources naturelles du Vietnam
Les forêts et les terres forestières couvrent une grande partie du territoire. Les réserves nationales sont protégées par l’Etat et dotées de plans de développement durable en matière de tourisme écologique. Ces forêts précieuses sont réparties dans plusieurs localités de tout le pays: Ba Vi (Ha Tay), Cat Ba (Hai Phong), Cuc Phuong (Ninh Binh), Bach Ma (Hue), Cat Tien (Dong Nai), Con Dao …

Le Vietnam est un pays possédant des ressources en minerais. Son sous-sol recèle de précieux gisements d’étain, de zinc, d’argent, d’or, d’antimoine, de pierres précieuses, de charbon. Son plateau continental est riche en pétrole et gaz naturels.
Les sources d’eau minérale sont très abondantes: Quang Hanh (Quang Ninh), Hoi Van (Binh Dinh), Vinh Hao (Binh Thuan), Duc My (Nha Trang), Kim Boi (Hoa Binh)…

Topographie du Vietnam
Les collines et montagnes représentent les trois quarts du territoire du Vietnam. Il y a quatre régions montagneuses principales.